<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=98653&amp;fmt=gif">
Go to dennemeyer.com

The impact of digitalization, automation and AI on Intellectual Property

Dennemeyer Group / May 26, 2021
The impact of digitalization, automation and AI on Intellectual Property

For the latest edition of the IP Trend Monitor's study, we focused on how Intellectual Property (IP) management is evolving in response to the COVID-19 pandemic and other societal factors. In addition to transforming IP professionals' work environments, recent events have brought trends like digitalization, automation and artificial intelligence (AI) to the forefront of industry discussion.

Given that the tech world is in many ways a central focus of IP, it is hardly surprising — perhaps even fitting — that ongoing developments in technology would have a significant impact on IP management. In the IP Trend Monitor study 2021, Dennemeyer and CTC Legal Media record evidence of these external influences from an industry-wide survey conducted in late 2020 and examine how their effects manifest in real business.

The growing importance of digitalization

When asked about the degree to which digitalization was expected to change the processes and responsibilities of IP management, the vast majority (74%) of IP professionals responding to our query said that it would "to a large degree." Meanwhile, 15% said IP management would "completely" change as a result of digitalization, and only 9% expected it to change "slightly." Not a single respondent said that the phenomenon would not change IP management in any way.

Interestingly, these results show little difference from the 2018 study, when most people could not have imagined the transformative effects of a pandemic on the global economy. At that time, 71% said digitalization would massively alter IP management, while a slightly greater portion predicted either a complete transformation (16%) or a small shift (13%) in the profession. No one chose "not at all" in 2018, either.

New call-to-action

As we addressed in our first post regarding the IP Trend Monitor study, digitalization measures in the face of COVID-19 and the subsequent move to remote operations had a tremendous effect on the IP sector. Not only were IP law and management professionals working primarily from home, but courts and regulatory agencies such as the Supreme Court of the United States (SCOTUS) and the European Patent Office (EPO) held virtual proceedings on patent cases for the first time in their histories. It is quite likely that this will be the norm for the foreseeable future, even with many nations rolling out vaccination programs throughout 2021. On this note, it is reassuring to see that most of our study respondents (68%) said that IP offices were handling the newly digitalized work environment "reasonably or very well."

Not surprisingly, most of the respondents to the Dennemeyer and CTC Legal Media survey expressed beliefs that face-to-face meetings and client travel (72% and 71%, respectively) would be much less common because of the increased convenience of digital communications. However, IP professionals were quick to note that organizations would have to bolster their IT infrastructure to account for largely decentralized workplaces. They also remarked that marketing and thought leadership would become much more critical in a post-pandemic IP sector.

The continued rise of automation and AI

Although the lion's share of questions in the 2020 Dennemeyer and CTC Legal Media survey focused on pandemic-related issues, we also revisited the central theme of the previous edition of IP Trend Monitor: the effects of automation and AI.

Some findings in 2020 were consistent with those of the previous year. For example, about the same proportion of respondents cited IP portfolio management as significantly affected by these advanced technologies: 77% in 2019 and 81% in 2020. Other areas saw major increases: While 58% thought automation and AI would affect trademark searches and clearances in 2019, 71% felt this way in 2020.

This pattern was repeated across several key areas of IP operation:

  • Docketing: 43% in 2019, 71% in 2020
  • Patent filing: 35% in 2019, 57% in 2020
  • Trademark filing: 33% in 2019, 56% 2020

The complex AIs in machine-learning tools have had a tremendous impact on prior art searches, given their ability to sift through IP databases all over the world far more quickly and efficiently than past methods. Dennemeyer Octimine exemplifies this technology perfectly with its AI-driven search and analysis methods.

Shifting business needs

While any fears that AI would put IP professionals out of work are quite unfounded, it has become clear that the rising tide of new technologies will require those in the field to become more attuned to these advancements and develop new skills.

When asked about their opinions regarding the impact of AI on their business, 78% of respondents to our survey said IP attorneys would need to expand their skill sets to accommodate it. Also, 54% said that IP firms would be hiring more IT personnel, particularly those with automation expertise, in the future.

The IP Trend Monitor study 2021 study contains many more data points and insights that management professionals will find essential. Download your copy today!

Pour la dernière édition de l'étude IP Trend Monitor, nous avons concentré nos recherches sur l'évolution de la gestion de la propriété intellectuelle (PI) en réponse à la pandémie COVID-19 et à d'autres facteurs sociétaux. En plus de transformer l'environnement de travail des professionnels de la PI, de récents événements ont mis des tendances comme la numérisation, l'automatisation et l'intelligence artificielle (IA) au premier plan des discussions du secteur.

Etant donné que l'univers de la technologie est, à bien des égards, au cœur de la PI, il n'est guère surprenant – peut-être même normal – que les développements technologiques en cours aient un impact significatif sur la gestion de la PI. L'étude IP Trend Monitor 2021 menée par Dennemeyer en collaboration avec CTC Legal Media, met en avant des influences externes suite à une enquête menée au sein du secteur fin 2020 et examine comment leurs effets se manifestent dans le monde des affaires.

L'importance croissante de la numérisation

Lorsqu'on les interroge sur la mesure dans laquelle la numérisation devrait modifier les processus et les responsabilités de la gestion de la PI, la grande majorité (74%) des professionnels de la PI ont répondu qu'elle le ferait « dans une large mesure ». En revanche, 15% ont déclaré que la gestion de la PI changerait "complètement" en raison de la numérisation, et seulement 9% s'attendent à ce qu'elle change « légèrement ». Aucun répondant n'a déclaré que le phénomène ne modifierait en rien la gestion de la PI.

 Il est intéressant de noter que ces résultats présentent peu de différences par rapport à l'étude de 2018, alors que la plupart des individus n'auraient pas pu imaginer les effets transformateurs d'une pandémie sur l'économie mondiale. A l'époque, 71% avaient déclaré que la numérisation modifierait massivement la gestion de la PI, tandis qu'une proportion légèrement plus importante prédisait soit une transformation complète (16%), soit un léger changement (13%) de la profession. Aucun des répondants n'a choisi "pas du tout" en 2018.

New call-to-action

Comme nous l'avons abordé dans notre premier billet concernant l'étude IP Trend Monitor, les mesures de numérisation face à la COVID-19 et le passage inévitable aux opérations à distance ont eu un effet considérable sur le secteur de la PI. Non seulement les professionnels de la PI travaillent principalement à domicile mais les tribunaux et les organismes de réglementation tels que la Cour suprême des Etats-Unis (SCOTUS) et l'Office européen des brevets (OEB) ont tenu des procédures virtuelles sur des affaires de brevets pour la première fois de leur histoire. Il est fort probable qu'il s'agisse de la norme dans un avenir prévisible, même si de nombreux pays déploient des programmes de vaccination tout au long de l'année 2021. A cet égard, il est rassurant de constater que la plupart des personnes interrogées dans le cadre de notre étude (68%) ont déclaré que les offices de propriété intellectuelle géraient « raisonnablement ou très bien » le nouvel environnement de travail numérisé.

Il n'est pas surprenant que la plupart des répondants à l'enquête de Dennemeyer et de CTC Legal Media aient exprimé leur conviction que les réunions en face à face et les déplacements professionnels (72% et 72%) respectivement) seraient beaucoup moins fréquents en raison de la commodité accrue des communications numériques. Toutefois, les professionnels de la PI ont rapidement constaté que les organisations devraient renforcer leur infrastructure informatique pour faciliter le travail largement décentralisé. Ils ont également fait remarquer que le marketing et le leadership d'opinion joueront un rôle beaucoup plus important dans le secteur de la PI suite à la pandémie.

L'essor continu de l'automatisation et de l'IA

Bien que la majorité des questions de l'enquête 2020 de Dennemeyer et CTC Legal Media ait porté sur les problèmes liés à la pandémie, nous sommes également revenus sur le thème central de la précédente édition de IP Trend Monitor : les effets de l'automatisation et de l'IA.

Certains résultats obtenus en 2020 étaient cohérents avec ceux de l'année précédente. Par exemple, quasiment la même proportion de répondants a cité la gestion d'un portefeuille comme étant significativement affectée par ces technologies avancées : 77% en 2019 et 81% en 2020. D'autres domaines ont connu des augmentations importantes : alors que 58% pensaient que l'automatisation et l'IA affecteraient les recherches d'antériorités de marques en 2019, 71% étaient du même avis en 2020.

Ce schéma s'est répété dans plusieurs domaines clés de la gestion de la PI:

  • Docketing : 43% en 2019, 71% en 2020
  • Dépôt de brevet : 35% en 2019, 57% en 2020
  • Dépôt de marque : 33% en 2019, 56% en 2020

La complexité de l'IA dans les outils d'apprentissage automatique a eu un impact considérable sur les recherches d'antériorités grâce à leur capacité à passer au crible les bases de données du monde entier bien plus rapidement et efficacement que les méthodes antérieures. Dennemeyer Octimine illustre parfaitement cette technologie avec ses méthodes de recherche et d'analyse basées sur l'IA.

Evolution des besoins des entreprises

Si les craintes que l'IA mette les professionnels de la PI au chômage ne sont pas justifiées, il est pourtant évident que la progression croissante de nouvelles technologies obligera les professionnels du secteur à s'adapter à cette évolution et à acquérir de nouvelles compétences.

Lorsqu'on leur demande leur opinion sur l'impact de l'IA sur leur activité, 78% des répondants interrogés dans le cadre de notre enquête ont déclaré que les conseils en PI devraient élargir leurs compétences pour s'y adapter. De même, 54% ont déclaré que les cabinets de PI embaucheraient à l'avenir davantage de personnel informatique, en particulier des personnes ayant une expertise dans l'automatisation.

L'étude IP Trend Monitor 2021 contient beaucoup plus d'analyses et d'informations que nécessaires pour les professionnels de la gestion de la PI. Téléchargez votre exemplaire dès aujourd'hui !